Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« La dérive du budget de Beauchamp est malheureusement une réalité, pas une construction politicienne » Pierre Ducellier Responsable Démocrate 3ème Circonscription

29 Avril 2013 , Rédigé par Modem Val d'Oise Publié dans #Presse

La ville de Beauchamp est dans une situation difficile : le Maire n'ayant pu réunir une majorité pour voter son budget, la Préfecture devrait placer la Municipalité sous tutelle.

Les représentants des tendances politiques de droite et de gauche à Beauchamp traitent cette situation comme purement politique.

La dérive du budget de Beauchamp est malheureusement une réalité, pas une construction politicienne.

Chaque année, la ville dépense moitié plus, par habitant, que les communes de taille comparable. Chaque année depuis 2005, la "capacité d'autofinancement" (qui mesure la santé financière de la ville) est trois à quatre fois plus faible que celle des communes comparables. Emprunts toxiques, renoncement du Conseil municipal à examiner les conditions des emprunts, augmentation des investissements communaux malgré la création d'une Communauté de communes : les causes des difficultés que la commune rencontre depuis 2012, et qui se traduisent par cette crise politique, semblent faciles à identifier.

Des citoyens et militants de Beauchamp tiraient, depuis des années, la sonnette d'alarme, et appelaient à une meilleure gestion de l'argent public.

Il importerait de se rassembler en dépassant les clivages de camps politiques, pour construire ensemble l'avenir de la commune.

Pierre Ducellier

Coordinateur Mouvement Démocrate 3éme circonscription du Val d’Oise

 « La dérive du budget de Beauchamp est malheureusement une réalité, pas une construction politicienne » Pierre Ducellier Responsable Démocrate 3ème Circonscription
 « La dérive du budget de Beauchamp est malheureusement une réalité, pas une construction politicienne » Pierre Ducellier Responsable Démocrate 3ème Circonscription
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article